Flémalle d'hier et d'aujourd'hui

 
 

 
Texte à méditer :   "Ce n'est pas la fonction qui fait l'homme mais la manière dont il la remplit"   André Cools
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

C'est où?

 dwal.gif

logo_flemalle.png

Aujourd'hui

Dimanche 20 Mai 2018

Bonne fête à tous les :
Bernardin


C'était aussi un 20 Mai
1968

La France est paralysée par une grève de 10 millions de personnes.


Né(e) un 20 Mai 1799

Honoré de Balzac

Références
Vidéos
Notre argent
Vous êtes ici :   Accueil » La Maison du Peuple

mp_awirs2.jpg

mp_awirs.jpg

Extraits de l'ouvrage de Jean Moors :

Ce petit bourg mosan fait aujourd’hui partie de l’entité de Flémalle. Jadis, une partie de sa population besognait dans les carrieres de castine. Le charbonnage de la commune, Le « Sart d'avette"  employait aussi des villageois. Dans un temps plus lointain, l’extraction de l’alun et son raffinage complétait l’éventail des activités.
En 1891, 1a coopérative de Flémalle-Grande." L’Alliance", ouvre une succursale dans le village. Elle fait recette quelques années. En 1908, une autre société voit le jour;c'est Le Réveil. Il s’y crée aussi une Maison du Peuple, mais nous ignorons la date de son implantation dans la localité. Une certitude, elle existait déjà sur les listes du P.O.B. en 1918
Vers 1925, un groupe d’amis convoitait un beau terrain pour établir une maison socialiste.
Mais un obstacle les freinait : ce bien appartenait a une << grande catholique >> peu encline à céder son avoir a des « socialos >>. Un homme de paille acheta le terrain pour le rétrocéder aux socialistes. 
Ces Awiriens résolus décident alors la construction d’un immeuble fonctionnel.Ce comité se composait de J. Beaumont, Delimont, Bricman, Pivot, Pirotte, Dejong, Renkin et Zwartenbrouck. C’est d’ailleurs dans la maison de ce dernier qu’ils se réunissaient a l’abri des oreilles indiscrètes. Jules Beaumont devient plus tard Bourgmestre des Awirs. Les années défilent et le 17 mai 1932 le comité de gestion signe la fusion avec l’Union Coopérative de Liège. 
A cette période, on adjoint un cinéma qui programme des films muets. Il disparait des annuaires avec l’arrivée de la guerre 40—45.
Une troupe de theàtre amateur, « Le Réveil >>, distrayait aussi la population sur la scène de la Maison du Peuple. Parmi ce groupe, nous devons souligner la présence de Napoleon Radoux  qui devint plus tard << Mayeur ». Les fusions communales de 1977 mirent fin a son mandat.
La Maison du Peuple  située rue Sart d’Avette, cessa d’étre gérée par I’Union coopérative  en 1974. Des groupements locaux prirent 1e relais, mais ils n'empêcheront pas sa vente  quelque temps plus tard.
Comme dans beaucoup de villages, le magasin et la Maison du Peuple partageaient le même immeuble.


Date de création : 31/03/2018 19:58
Catégorie : - Awirs
Page lue 78 fois

Programme TV

A la télévision :

oldtelevisionc.jpg

Vieux films

Au cinéma :

cine_clubbis.jpg

Musique

A  la radio :

juke-box-2.png